Autour de Mues

La légende

Une nuit, en forêt, la fée Mélusine se baignant avec deux consœurs dans une source rencontra Raymondin qui fut immédiatement séduit par sa beauté. Elle consentit à l’épouser à condition qu’il acceptât de ne pas la voir le samedi. Raymondin promit. Le couple prospéra. Fée bâtisseuse, Mélusine construisit chateaux et villes et  mit au monde nombre d’enfants. Un jour pourtant Raymondin ni tint plus et enfreignit l’interdit. Il la découvrit  dans son bain moitié femme, moitié serpent. Trahie, Mélusine se changea en dragon et s’envola de la tour du chateau en clamant sa peine.

Hexagones et lanternes de la partie haute – Mues

Quelques définitions

Mue :
Renouvellement pour permettre la croissance
Époque à laquelle s’effectue la mue
Dépouille de l’animal qui a mué
Synonyme de changement et de transformation

Muer :
Du latin meare : aller passer

 

Film du montage final

 

 

Remerciements

Merci à Matthieu, René, Thomas, Doriane, Frédéric, Patricia, Philippe, Didier, Amélie, Annabelle, Stéphane, Martial, Christophe, Augustin.
Merci à Érick et Janick.
Merci à Yannick Clisson et Jean-Pierre Becot.
Merci à la Communauté de communes du pays mélusin, au musée du vitrail du Curzay-sur-Vonne, au Fablab de Toulouse et au personnel de la maison des services de Lusignan.

gif Mues
Plaques hexagonales constituant la sculpture Mues ©
Lanternes Mues
Dessin des lanternes constituant  Mues  ©

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s